Canaux et canots au pays des cornichons

Pour les amateurs de comparaisons : la Spreewald est sorte de Marais poitevin, en plus grand !

Plus on s’éloigne des villages, plus les canaux sont tranquilles.
Plus on s’éloigne des villages, plus les canaux sont tranquilles.

Quand les Berlinois veulent de mettre au vert, ils remontent la rivière Spree jusqu’aux environs de Lübbenau (Brandebourg). Là, depuis le Moyen Âge, une poignée de Sorabes a transformé des marécages en un petit paradis : la Spreewald (forêt de la Spree). Ces Allemands d’origine slave ont patiemment créé des centaines de canaux qui serpentent à travers les champs et les bois, ou autour de coquettes datchas au look parfois exotique. Pas de doute, on est bien en Europe de l’Est! On peut découvrir par soi-même ce labyrinthe aquatique en canoë de location, ou bien s’en remettre à un guide-gondolier qui vous emmène dans une grande barque à fond plat. Et si la balade aiguise votre appétit, vous pourrez ensuite déguster les spécialités locales : plats à base de poisson et cornichons malossols.


À noter : Pour la visite individuelle en canoë, une carte précise peut faciliter orientation (celle fournie par le loueur peut être approximative). Des panneaux indiquent parfois le nom des canaux.
Comment visiter : Parking (payant), location de canoës (Kanuverleih), visites guidées en barque (Kahnfahrt) : Grosser Spreewald Hafen, Dammstrasse, 03222 Lübbenau/Spreewald. D’autres embarcadères existent, par exemple dans le village voisin de Lübben.
GPS : 51.866719, 13.972808
Liens utiles : fr.wikipedia.org/wiki/Spreewald, fr.wikipedia.org/wiki/Sorabes.

Les embarcadères de Lübbenau. Par temps de pluie, les volontaires pour une promenade en barque ne se bousculent pas !
Les embarcadères de Lübbenau. Par temps de pluie, les volontaires pour une promenade en barque ne se bousculent pas !

EN CE MOMENT DANS LES RAYONS

Retrouvez mes travaux

[recent works] :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un plan 3D de la cité de Carcassonne (Carnets des Guides Bleus, Hachette).

Dans GEO de juin des cartes de l’Islande, du

Gange et de la Jordanie.

Dans Historia de juin

des cartes sur l'histoire

de l’opium.

Infographies de la 2e édition de l’Atlas du climat (Éd. Autrement) paru en 2018.

Dans National Geographic de juin, adaptation en français des illustrations et des cartes.

"Le vent nous portera",

éditions Gallimard (infographies).

Dans GEO Histoire une carte de la guerre de 1870 et une des colonies françaises de l’époque.

Des infographies dans le "Grand Atlas 2018" (Éd. Autrement),.

Toutes les cartes et infographies de l’Atlas de l’Inde, (Éd. Autrement).

Dans le n°777

de Version Femina,

une carte de l’Inde du Sud.