Gradierwerk, kèkçékça ?

En Allemagne, on extrait le sel depuis des siècles. Parfois à l’aide de curieuses machines pratiquement inconnues ailleurs.

Galerie autour d’un Gradierwerk, un dispositif servant à distiller l’eau salée.
Galerie autour d’un Gradierwerk, un dispositif servant à distiller l’eau salée.

Quelques villes allemandes sont équipées d’un Gradierwerk (tour de graduation). Ces grandes structures de bois, qui peuvent dépasser les 100 m de longueur, sont très peu connues en France. Elles servaient autrefois à concentrer l’eau salée naturelle provenant d’une source, ou puisée dans le sous-sol. Dans le but d’économiser le combustible nécessaire pour produire du sel sec (un produit précieux jusqu’au 19e siècle), on faisait couler la saumure à travers ces tours de graduation. En ruisselant sur des fagots de branches de prunellier, la saumure perd une bonne partie de son eau, évaporée sous l’action du vent et du soleil. Elle perd aussi, éventuellement, du calcaire ou du gypse qui se cristallisent comme des stalactites, ce qui oblige à renouveler les fagots tous les 5 ou 10 ans. Aujourd’hui, des établissements de cure continuent à entretenir les Gradierwerken pour faire respirer à leurs patients l’air salé qui s’en dégage. Les médecins allemands assurent que le sel soigne les affections respiratoires, les allergies, etc., et renforce l’immunité. À Bad Salzungen (Thuringe), vous pourrez apercevoir des curistes déambuler le long des structures, vêtus de peignoirs à capuchons qui les font ressembler à des moines.


Comment visiter : Keltenbad, Am Flössrasen 1, 36433 Bad Salzungen. Le Keltenbad propose des visites guidées de l’établissement et de son musée. Les parties extérieures sont en accès libre.
GPS : 50.816191, 10.233339
Liens utiles : keltenbad.de/ ou gradierwerk-badsalzungen.de/
Sur la graduation de la saumure : cths.fr/_files/ed/pdf/tari29Vicq.pdf, en.wikipedia.org/wiki/Graduation_tower.

Le centre de cure de Bad Salzungen. À gauche, l’un des Gradierwerken.
Le centre de cure de Bad Salzungen. À gauche, l’un des Gradierwerken.
Un Gradierwerk thérapeutique moderne, couvert de concrétions de calcaire.
Un Gradierwerk thérapeutique moderne, couvert de concrétions de calcaire.

EN CE MOMENT DANS LES RAYONS

Retrouvez mes travaux

[recent works] :

Dans GEO de novembre 2018, des cartes, plus un article écrit et illustré sur les croisières.

Dans National Geographic de novembre, adaptation en français des illustrations et des cartes.

Des infographies dans "Mon atlas de prépa" (2018, Éd. Autrement).

Dans Historia spécial de novembre des cartes les guerres athéniennes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un plan 3D de la cité de Carcassonne (Carnets des Guides Bleus, Hachette).

Infographies de la 2e édition de l’Atlas du climat (Éd. Autrement) paru en 2018.

"Le vent nous portera",

éditions Gallimard (infographies).

Dans GEO Histoire une carte de la guerre de 1870 et une des colonies françaises de l’époque.

Toutes les cartes et infographies de l’Atlas de l’Inde, (Éd. Autrement).

Dans le n°777

de Version Femina,

une carte de l’Inde du Sud.